Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lacavernedhaifa

lacavernedhaifa

Un blog, des livres, des illustrations et mille et une merveilles...

Mathias Malzieu, Métamorphose en bord de Ciel

Mathias Malzieu, Métamorphose en bord de Ciel
Mathias Malzieu, Métamorphose en bord de Ciel

Un auteur, une histoire : Mathias Malzieu est le chanteur du groupe de rock Dionysos. Il voit le jour le 16 Avril 1974 à Montpellier. Connu avant tout comme membre du groupe de musique Dionysos, il est aussi un jeune romancier. Son premier roman « La mécanique du cœur » a été adapté au cinéma dans un film d’animation musical « Jack et la mécanique du cœur », avec les somptueux dessins de Nicoletta Ceccoli, et les voix de plusieurs artistes de la scène musicale francophone, dont Grand Corps malade, Olivia Ruiz, mais encore Alain Bashung (grâce à l’enregistrement de sa voix, puisque celui-ci est décédé en 2009).

Avant de commencer ma chronique sur le livre, j’aimerais dire quelques mots sur Nicoletta Ceccoli, qui est une artiste que j’affectionne particulièrement. J’aime son univers aux couleurs pastels, ses personnages féminins aux grands yeux et à la peau qui me fait penser à de la délicate porcelaine. J’aime aussi son univers girly à l’échappée mélancolique, tout droit sorti des images de l’enfance.

Si vous voulez découvrir plus amplement son travail, voici le lien qui mène directement à son site, n’hésitez pas à aller y faire un petit tour, ça vaut le détour !

http://www.nicolettaceccoli.com/

Métamorphose au bord de Ciel, l’histoire, en quelques mots :

Dans ce roman, de genre fantastique, on suit le héros (anti-héros) Tom Cloudman qui est le pire cascadeur du monde ! A chacune de ses performances, il se retrouve dans des états chaotiques ! Son rêve le plus fou est de voler, voler comme un oiseau ! Malheureusement, lors d’une de ses énièmes tentatives, alors qu’un médecin soigne ses fractures, on lui décèle une maladie incurable : le cancer.

Pour lui tout s’effondre, enfin presque tout… Il ne supporte pas d’être enfermé entre quatre murs, dans cette chambre d’hôpital ; mais rebelle dans l’âme, il commence chaque nuit à déambuler dans les couloirs déserts où il rencontre son premier fan incontesté, un enfant en quête d’aventures et de féérie.

Au fur et à mesure de ses déambulations, il va rencontrer une fabuleuse créature, mi-humaine, mi-oiseau, qui va lui proposer de lui apprendre à voler. Pour cela il faudra conclure un pacte qui ne sera pas sans conséquences pour sa vie et son âme…

La corde sensible :

Lorsque je suis tombée sur ce livre, édité chez Flammarion, la première chose qui m’a plu, attirée a été, bien évidemment, l’image de la couverture, mais aussi la police utilisée, qui promettait une lecture hors du commun.

Je n’ai pas été déçue et ai été tout de suite séduite par l’univers totalement décalé et féérique qui laisse une grande place à l’imagination, et nous donne à voir de belles images.

Pour une lecture d’automne, où la lumière du jour s’éteint de plus en plus tôt, je n’ai pas été déçue par cette aventure extraordinaire que nous fait vivre l’auteur, entre poésie, tendresse et fantasme. C’est une lecture qui éveille tous les sens, aussi bien l’imaginaire avec ces beaux tableaux décrits d’une justesse incroyable, mais aussi les sensations où l’on passe du rire aux larmes. On est ému par l’Histoire de notre cher Tom Cloudman, qui nous tend à rêver jusqu’à la dernière page...

Teaser du film d'animation "Jack et la mécanique du coeur".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

magali 13/11/2015 09:18

J'avais adoré "la mécanique du cœur", ta chronique donne très envie de lire aussi celui là...et bienvenue dans la blogosphère ;)

La fée bulle 13/11/2015 11:07

Si tu as adoré "la mécanique du coeur", tu ne seras pas déçue par celui-là ! C'est emprunt du même genre de poésie, d'un monde fantastique dans lequel on se laisse porter sans questionnements !

Bernieshoot 11/11/2015 21:29

une découverte intéressante, bienvenue dans ma communauté Livres Ô blogs

La fée bulle 12/11/2015 16:53

Cela me fait plaisir que mon article vous ai plût ! Et merci de votre acceptation au sein de votre communauté, où je vais me faire un plaisir de voguer de pages en pages et de blog en blog !