Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lacavernedhaifa

lacavernedhaifa

Un blog, des livres, des illustrations et mille et une merveilles...

Survivre avec les loups, de Misha Defonseca.

Survivre avec les Loups, Misha Defonseca, éditions Pocket, photographie lacavernedhaifa.

Survivre avec les Loups, Misha Defonseca, éditions Pocket, photographie lacavernedhaifa.

C'est un livre que j'ai découvert dans la bibliothèque de ma maman, et quelle belle surprise ! Ce petit livre poche se dévore en une seule bouchée !

 

Photographie Misha Defonseca, et la jeune actrice Mathilde Goffart.
L'histoire en quelques mots :

C'est un récit de vie époustouflant. Misha, de son vrai nom Mishke, est née de parents juifs pendant une période où il n'était pas bon de l'être. Alors qu'elle doit se cacher avec ses parents dans un appartement sombre, caché du monde extérieur, elle se voit vendu à une femme qui la receuille en échange d'une enveloppe remplie d'argent. Ses parents, sont obligés de la mettre en sûreté, car les rumeurs de rafle de juifs dans le quartier sont de plus en plus présentes et dangereuses.

A Misha, on ne lui explique rien. Ni l'absence de ses parents, ni l'obligation de se faire appeler Monique Valle. La "Vigaro", comme elle surnomme cette femme avare qui l'accepte sous son toit, ne fera rien pour qu'elle se sente chez elle. En effet, elle la fait dormir dans un cagibi, la rabesse dès que possible, et lui donne beaucoup de corvée à faire... Jusqu'au jour où elle rencontre le grand père et Marthe, qui l'accueilleront certains après-midi sous leur toit, qui lui apprendrons toutes sorte de chose, et lui feront beaucoup de cadeaux.

Néanmoins, Misha ressent de plus en plus l'absence de sa maman, de son odeur et de ses longs cheveux dans lesquels elle aimait se réfugier le soir pour dormir...

Et c'est un jour, où elle entendit la rumeur que les allemands n'étaient pas loin, qu'elle se sentit en danger, et qu'elle s'enfuit, vers l'Est. Cet Est dont tout le monde parlait, et où elle était sûre de retrouver ses parents.

Commence alors un périple de plusieurs années, où l'enfant devient de plus en plus sauvage, détestant de plus en plus les humains, et trouvant du réconfort auprès des loups. C'est avec eux qu'elle réussit à survivre aux attrocités de cette guerre, car les animaux ne sont pas méchants, ce n'est pas dans la nature d'un animal d'être méchant, alors qu'un homme, lui, prend du plaisir à faire mal à autrui !

 

Photographie, Loup.
Les cordes sensibles.

C'est ici un récit fantastique, incroyable où l'on suit cette petite fille de l'âge de 6 ans jusqu'à ce qu'elle ait une dizaine d'années. On est époustouflé par le courage de cet enfant, qui traverse la moitié de l'Europe, à pieds, seule, comme seule ressource : la volonté de retrouver ses parents, coûte que coûte !

On apprend avec elle ce qu'est la survie, ce que c'est que d'avoir faim, faim jusqu'à en vomir ! On apprend également avec elle, la force des enfants, que l'on croit bien souvent trop fragiles, et qui peuvent, eux aussi être des êtres exemplaires !

C'est un récit où l'on devient bête, où l'on devient loup, comme elle, où l'on comprend l'intelligence, la simplicité, l'état sauvage de l'animal. Où l'on comprend que le monde animal est fait de règles et de hiérarchie, et que pour vivre en union totale avec le monde animal et la nature, il faut respecter ses règles.

C'est une belle leçon que l'on apprend là.

C'est un livre qui m'a enrichit, qui a changé mon état d'esprit, et qui m'a fait prendre conscience de plusieurs choses, mais surtout qui m'a donné du courage. Le courage d'affronter, le courage d'avancer, parce que la vie c'est un peu ça, avancer coûte que coûte, apprendre encore et toujours.

C'est un livre que je conseille réellement à tout le monde !

 

Et pour ceux qui aimeraient aller encore plus loin, regarder la bande annonce du film français réalisé par Véra Belmont en 2007.

 

Bande annonce du film français, sortie en 2007.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article